{* Choice Fascination
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

{* Choice Fascination

Une Hésitation qui déclencha une Dévastation
 
AccueilAccueil  Dernières imagesDernières images  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-16%
Le deal à ne pas rater :
Mini Frigo Xbox Series X (4,5 L, 8 canettes)
56.99 € 67.99 €
Voir le deal

 

 {* Contexte

Aller en bas 
AuteurMessage
Renesmée Cullen
I can't live without you | &&. Fondatrice
Renesmée Cullen


Messages : 405
Date d'inscription : 02/07/2008
Localisation : Somewhere

{* Vous
{ You are ?: Vampire
{ Relations:
{ Humeur: Dévastée

{* Contexte Empty
MessageSujet: {* Contexte   {* Contexte Icon_minitimeMer 2 Juil - 16:21

Chapitre I : Le plus beau jour d'une vie

BELLA SWAN

Alice sautillait autour de moi de façon à arranger le moindre défaut de ma coiffure. Cela faisait bien une heure que j'étais sa poupée. Elle me maquillait, me coiffait, me démaquillait, me re-maquillait, me re-coiffait.. J'étais placée sur une petite estrade et Rosalie Hale -je n'en revenais pas qu'elle s'intéresse à moi- arrangeait les plis de ma longue robe blanche. Devant moi la glace me renvoyait une image de moi plutôt pas mal. Je me scrutai. Depuis le début de la journée de n'avait pas réussit à sourire. Et pourtant, aujourd'hui devait être le plus beau jour de ma vie.

- Tu es prête. Me déclara Rosalie en contemplant son travail.
- Prête ? Tu rigole Rose ! J'ai même pas eu le temps de lui rajouter les pailettes, les barrettes, les bracelets, des coliers.. Commença à énumérer Alice.
- STOP ! Alice je t'avais dis pas trop. C'est bon je suis bien comme ça. En plus la cérémonie va bientôt commencer.
- Enfaite.. elle commence dans deux minutes.. Murmura de sa petite voix frèle ma future belle soeur Alice.

Le levai les yeux au ciel et descendit de l'estrade. Je manquai de me casser la figure avec ses stupides talons hauts. J'enlevai les plis de ma robe, m'éclaircit la gorge et sortit de la pièce. En bas de chez moi m'attendait une limousine, le chauffeur m'ouvrit même la portière. Alice avait toujours eu tendance à en faire trop. Rosalie et Alice, mes demoiselles d'honneur, me suivirent et nous entrâmes dans la limousine où je retrouvai Charlie, en costume qui attendait depuis un bon quart d'heure. Je lui souris, se qu'il peina à faire. Il était totalement contre cette idée de mariage, je le savais. Il se força pourtant à me faire un compliment : "Tu es superbe ma chérie" Je lui souris de nouveau, et nous fonçâmes à l'église. Cela faisait un mois que nous préparions ce jour. Il devait être parfait. Il devait être le plus beau de ma vie.

- Ça va Bella ? Tu m'as l'air songeuse.. Me dit Alice alors que nous nous garions devant l'église.
- Oui.. Je.. je suis un peu stressée. Mentis-je.

Elle parut perplexe mais n'en demanda pas d'avantage. Le chaffeur m'ouvrit de nouveau la portière et me tendit une main gantée pour que je puisse me lever. C'est ce que je fis, puis je me postai à l'entrée de l'église. La musique de mariage s'entendait jusque là. Ainsi que les chuchotements de la bonne centaine d'invités. Je tremblais de tout mon corps. Alice me gratifia d'un sourire réconfortant que j'essayai de lui rendre, peine perdue j'étais crispée. Rosalie était silencieuse. Etant la demoiselle d'honneur elle était bien sur la plus belle de toute, beaucoup plus que moi. Sa cruelle beauté me faisait mal et j'essayai de ne pas trop l'observer. Elles entrèrent avant moi, je restai seule avec mon père que je tint par le bras.
Deux minutes plus tards les portes s'ouvrirent.
Je le vis immédiatement. Droit, serein, en costume noir qui tranchait si parfaitement avec la blancheur de sa peau. Ses cheveux aux reflets cuivrés toujours en bataille sur sa tête, je devinais Carlisle entrain d'essayer de lui brosser sa tignasse en vain. Il me souris immédiatement, se que je fis maladroitement aussi. Je m'aggripai à mon père comme si il allait s'envoler à un moment ou à un autre. Il me laissa devant Edward Cullen, me déposa un baiser sur mon front, et alla s'asseoir. Je l'observai avec inquiétude, il n'essaya pas de me rassurer par un regard paternel. J'observai l'assemblé, essayant d'oublier mon père toujours aussi renfrogné. Jessica, Angela, Lauren, Mike, Eric.. Puis Esmée, Carlisle, Renée.. Tous étaient là. Presque tous. Mais je ne devais pas penser, ce jour devait être le plus beau jour de ma vie.

La cérémonie débuta, tout se passait bien si l'on oubliait que mes jambes s'entre choquaient entre elles tellement je tremblais. Edward s'était emparé de ma main dans un geste protecteurs, nous écoutions le prêtre faire son discours.. du moins d'une oreille. Je songeais à bien d'autres choses moi. Je songeais que ce soir j'allais devenir un vampire, j'allais offrir mon âme à l'éternité pour partager la vie d'Edward éternellement. J'allais souffrir le martyre durant trois jours, j'allais faire croire à ma mort, je n'allais plus jamais revoir Charlie, Renée mes parents.. Je secouai discrètement la tête pour éviter de me faire monter les larmes. Ce jour devait être le plus beau jour de ma vie.

- Si quelqu'un s'oppose à cette union, qu'il parle maintenant où se taise à jamais. Déclara le prètre.

Edward, moi, Alice, Rosalie, Emmett et Jasper, nous nous retournâmes vers l'assemblée, silencieuse. Du moins presque. Le prètre allait continuer son discours dans soudain un moteur se fit entendre. Ce moteur s'approchait de plus en plus de la porte d'entrée. Edward écarquilla les yeux je l'interrogeai du regard mais il ne me répondit pas. Les grandes portes s'ouvrirent à la volée et une moto noire fit son entrée dans l'église.

- Ooh non. Murmurai-je dans un souffle

Le conducteur de cette moto leva la tête. Sa peau brun/roux, ses grands yeux noirs, ses cheveux mi-longs en bataille. Il portait un large jean et un débardeur gris perle. Il fit un dérapage contrôlé qui stoppa sa monture et posa pied à terre, me regardant d'un air suppliant.

- Tu ne peux pas faire ça ! Me cria-t-il
- Jacob... Soufflai-je, complètement figée.

Alice montrait ses dents et Rosalie observait la scène avec des yeux ronds et un sourcils levé. Carlisle et Esmée s'était levé, Emmett s'était avancé d'un pas prêt à frapper Jake Black, Jasper regardait Edward avait insistance, comme si il attendait une réaction de sa part. Et moi.. Moi j'étais désemparée, j'étais immobile, incapable de dire quoi que se soit. J'étais là et j'aurais prié pour qu'un éclair me foudroie sur le champs.
Le regard ocre d'Edward allait de Jacob à moi. Il lacha ma main. Son air serein avait disparut mais il ne semblait pas en colère. Lui aussi désemparé sans doute. Il avala sa salive et me chuchota :

- Tu as encore le choix.

C'était bien cela le problème. J'aurais le choix jusqu'à ma mort. Des larmes descendirent le long de mes joues, mon maquillage coulait.. J'étais sans doute laide à mourir. Jacob me regardait, suppliant. Edward.. compréhensif comme toujours. Sa compréhension qui me torturait. Mon bouquet de fleur s'écrasa sur le sol. Aujourd'hui ne serait pas le plus beau jour de ma vie.
Mais je ne réfléchis pas je me mis à courire à travers toute la salle, devant tout le monde. Alice cria pour me ramener mais Edward la stoppa lorsqu'elle voulu me rattraper. J'arrivai à la moto de Jacob qui me souriait. Sans un mot, je montai à l'arrière.

- Tu es sûre ? Me demanda-t-il
- Démarre ! Lui ordonnai-je

Sûre ? Etait-il si bête que cela ? Bien sur que non je n'étais pas sûre ! Je ne le serais jamais. Il démarra et partie si vite que je du enrouler mes mains autour de son torse -spectacle que j'aurais préféré éviter d'offrir à Edward. Je plaquai ma tête contre son dos musclé, mouillant son débardeur par mes larmes. Ma moto m'emmena loin de l'église. Sans que je sache qui mon choix avait été le bon.


Dernière édition par Bella Swan le Jeu 3 Juil - 9:30, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://choice-fascination.forumsactifs.net
Renesmée Cullen
I can't live without you | &&. Fondatrice
Renesmée Cullen


Messages : 405
Date d'inscription : 02/07/2008
Localisation : Somewhere

{* Vous
{ You are ?: Vampire
{ Relations:
{ Humeur: Dévastée

{* Contexte Empty
MessageSujet: Re: {* Contexte   {* Contexte Icon_minitimeMer 2 Juil - 16:53

Chapitre II : Oublier

EDWARD CULLEN

- Ed.. Edward ça va ?
- Edward.. tu tiens le coup ?
- Parle moi Edward, tu peux te confier !
- Elle n'aurais pas du faire ça, elle va revenir.
- Ed..

Depuis environ.. hum.. nous dirons une heure.. Tout les membres de ma famille me disait milles et une chose que je n'écoutais même pas. J'étais là, assis sur un des bancs de l'église mes mains jointes, mon menton posé sur elles. Je ne disais rien. J'essayais de me concentrer pour rester calme mais avec Carlisle, Esmée, Rosalie, Emmett et Jasper autour de moi c'était dur. Alice, quant à elle, avait quitté la pièce pour faire je ne sais quoi.

- Ce n'ai qu'une idiote cette fille, tu n'as rien perdu !

La voix de Rosalie résonna mille fois avant de me parvenir aux oreilles. Enfin une réaction de ma part, je tournai la tête vers elle pour la foudroyer du regard. Elle parut regretter ses paroles lorsque je me levai sans un mot et que je quittai l'église. Personne n'essaya de me suivre et tant mieux pour eux car je n'étais pas en état de les supporter une heure de plus. Je partis en courant, la vitesse m'empêchait de voir le paysage, pourtant, je savais où j'allais.


[...]


Si je n'étais pas complètement sortie de ma torpeur, Carlisle avait essayé tout les moyens de m'en faire sortir. Tout le monde était au petit soin pour moi en ce moment. Leur comportement ne faisait que m'agacer d'avantage. Si ils auraient voulu que je passe à autre chose, il fallait commencer par se comporter normalement, et Rosalie qui me demandait toute les trentes secondes si j'avais besoin de quelque chose comme si j'étais une malade condamné se n'était pas normal. Ou bien Alice qui était excédée pour un rien s'était très loin de la normalité. Ou encore Carlisle qui essayait de prendre contact avec les loup-garou c'était tout sauf la banalité des choses. Ils m'énervaient.
Alors que nous étions dans le salon, tous assis sur les canapés, moi occuper à faire semblant de lire un livre qui n'était autre que "les Hauts de Hurlevent", Carlisle s'éclaircit la gorge. Nous levâmes tous la tête pour écouter se qu'il avait à dire. Il affichait une mine réjouit. Peut-être une bonne nouvelle.

- Le clan de Tanya s'installe à Forks.

J'arquai une sourcil. Comme si cela avait la moindre importance. Je me replongeais dans mon livre avant de me rendre compte que ça non plus ce n'était pas.. Normal. J'expirai lentement avant de déclarer avec lassitude :

- En quel honneur ?

Carlisle parut hésiter sur la réponse. C'est bien ce que je pensais. Encore une de ses tentatives de me changer les idées. Et si je n'avais pas envie qu'on me change les idées ? Et si je souhaitais rester aussi déconnecté pendant encore trois cents ans ? Cela gênait qui ?

- Tanya a très envie de te voir Edward. Me déclara calmement Carlisle.
- Ooh quelle chance j'ai ! Dis-je sarcastiquement.

Evidement, mon comportement allait avec mon humeur et toute la maison commençait à s'y habituer.


[...]


Les Denali s'étaient installé la veille et aujourd'hui ils venaient passer la soirée chez nous. Je ne désirais vraiment pas les revoir, d'ailleurs je désirais revoir personne, mais j'étais obligé de me montrer un minimum acceuillant. Croyez bien que cela me coutait.
Le soir venu, Tanya me lança toute la soirée des regards aguicheur, des sourires entreprenants, des coucous agaçants. Cela, bien sur m'exaspéra. Pourtant je ne dis rien, essayant d'avoir un peu de conversation. Dès que je détournai le regard, je tombais sur Tanya qui me fixait. Au bout d'un moment je finis pas plus me contrôler.
Non je ne la tuai pas. Non je ne la frappai pas. Je me levai calmement, me dirigeai vers elle, me baissai pour arriver à sa hauteur, pris son fin visage entre mes mains, et l'embrassai.
Il fallait bien oublier.


Dernière édition par Bella Swan le Jeu 3 Juil - 9:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://choice-fascination.forumsactifs.net
Renesmée Cullen
I can't live without you | &&. Fondatrice
Renesmée Cullen


Messages : 405
Date d'inscription : 02/07/2008
Localisation : Somewhere

{* Vous
{ You are ?: Vampire
{ Relations:
{ Humeur: Dévastée

{* Contexte Empty
MessageSujet: Re: {* Contexte   {* Contexte Icon_minitimeJeu 3 Juil - 9:29

Chapitre III : Nouvelle Chute Libre

LEAH CLEARWATER


Cela faisait bien une heure que nous étions là, Jacob et moi, entrain de discuter de tout et de rien. Si l'on m'avait dit cela il y a une semaine je ne l'aurais pas crut. Comment est-ce que je pouvais si bien m'entendre avec Black ? Moi qui adorait par dessus tout le torturer... Mais je devinais que la proximité du mariage de Bella Swan et Edward Cullen le rendait au choix plus excédé ou plus aimable. En tout cas, envers moi il était bien plus gentil et compréhensif que d'habitude. Nous étions tout les deux allongé dans une grande clairière, les mains derrière la tête et nous contemplions le ciel qui pour une fois était dégagé. Nous imaginions des loups en nuages, ou bien des nuages en loups... Bref j'avais totalement perdu la notion du temps.

Pendant une bonne demi heure nous avions dialogué sur les mariages et leur inutilité. Tout deux blessés à cause du mariage d'un être aimé avec quelqu'un d'autre que nous. Nous nous remontâmes mutuellement le moral. Nous avions même éclaté de rire au sujet de mon frère Seth. J'avais l'impression d'être autre chose que la peste sans cervelle à ses yeux. Cela me rendait mon sourire. Je le savais pensif et je faisait mon possible pour le détendre, se qui n'était pas une chose très facile. Et pour cause dans deux jours s'était le mariage d'Isabella. D'un côté j'en était contente, sans que je ne puisse clairement l'expliquer. Au moins, Jacob n'aurait d'autre choix que de l'oublier puisqu'elle se transphormerait en ces sangsues dégoutantes. Peut-être qu'il allait souffrir quelques temps, mais au final, il l'oublierait, il irait mieux. Il trouvait peut-être une autre fille... Sans que je ne puisse l'expliquer de nouveau, je me mis à imaginer le fait que moi et Jacob nous puission sortir ensemble. Après tout, nous avions plus en commun qu'il n'y paraitrait au premier regard, et la preuve en était que nous nous entendions bien. Je souris intérieurement et reprit le file de la conversation.

- Sam m'a parlé d'une meute de loup qui s'installe tout près de Forks. Me déclarai Jacob. Il me l'a dit ce matin. Il a peur que nos meutes ses disputent pour le territoire... Ou quelque chose comme ça.

Et voila qu'il se confiait à moi. Cette après-midi était des plus étranges. Je méditai sur ses paroles. Alors comme cela un nouvelle meute de loups allaient s'installer à Forks ? Sam avait sans doute raison de craindre leur présence, rien ne nous promettait une entende cordiale.

- Peut-être qu'il n'y a pas de quoi s'en faire.

Tentai-je de rassurer Jake. En tant que sous-chef il se sentait autant conserné que Sam, je le devinais. J'imaginais aussi qu'il pensait plus à Bella qu'à cette nouvelle meute. Sur ce point, je me tue. Je me retournai sur le ventre et une silence tout sauf pesant s'installa. Au bout d'un moment, je décidai -après avoir préparer soigneusement dans ma tête se que j'allais dire- de parler.

- Tu sais Jacob, peut-être que Bella changera d'avis, peut-être que non. Quoi qu'il en soit il faut être fort et affronter se que la vie nous envoit.
- Comme tu l'as fait pour Sam et Emily ?
Répliqua tout de suite Jacob qui ne me regardait toujours pas.

En temps normal cette réplique m'aurait agacé, peut-être même énervé. Mais en ce moment nous étions tout sauf en temps normal. Je restai silencieuse un moment, baissant les yeux. Parler de ma cousine et Sam m'était toujours très difficile. Jake s'en aperçut aussitôt, se qui ma toucha.

- Tu es forte Leah. Je le sais. Peut-être que je serais aussi fort que toi.

Il s'était légèrement relever et nos visages s'étaient rapprochés. Maintenant plus qu'à quelques centimètres, mes yeux ne quittaient plus les siens. Je savais qu'il était mal à l'aise et qu'il hésitait entre s'enfuir à toute jambe ou bien laisser faire les choses. Quant à moi, je savais se que je voulais à cet instant, je savais ce que j'allais faire. Ce que j'allais dire.


- On est toujours plus fort à deux.

Ma voix n'était qu'un murmure, un chuchotis. Je levai ma main pour la porter à la joue de Jacob. J'approchai son visage du mien, faisant sauter les barrières et l'embrassai.


[...]


Deux jours s'étaient écoulés. Jacob et moi nous ne nous étions pas reparlé depuis ce baiser. Je me sentais plus légère, plus libre. penser à sam ne m'était presque plus difficile, il faut dire que je pensais peu à lui, je pensais surtout à se qui allait suivre avec Jacob. Mince, je n'étais tout de même pas tombée amoureuse ? Je me l'interdisais de toute manière. Lorsque j'arrivai chez lui en début d'après midi et que je demandai à Billy où il était il haussa les épaules sans décoller son regard de la télévision. Je le fusillai du regard et partit m'asseoir dans son jardin, et ceux malgrés la pluie. De toute façon je n'avais pas froid. Je guettais l'arrivée de Jake. Il ne devait pas être bien.
Se fut une demi heure plus tard que je perçus enfin le moteur de sa moto noire. Je le levai d'un bond, gambadant jusqu'à l'endroit où il s'arrêterait forcément. Je souris de toute mes dents en déclarant :

- Jake ! Comment tu...

Je n'eu pas l'occasion de finir ma phrase. Trop occupée à regarder se qui se tenait devant moi sans doute. Jacob descendit de son engin roulant, il tenait la main à une jeune fille en robe de mariée. Bella Swan. Cette dernière pleurait toutes les larmes de son corps et Jake lui frottait le dos d'un air reconfortant, lorsque nos regards se croisèrent il parut triste, peut-être pour moi.. il articula sans émettre le moindre son "Désolé". Je fermai les yeux me retournant et courant le plus vite que je pouvais vers la forêt. Je me déshabillais tout en courant, et bientôt, je me transphormai en louve et courut le plus loin possible de lui.. D'eux ! "C'est à propos de Jacob ?" les pensées de Sam m'apparaissait dans mon esprit. J'hallucinais où bien Sam essayait de savoir pourquoi j'allais mal ? "Je ne crois pas que tu as le droit de te mêler de ma vie amoureuse Sam Uley. Laisse moi !" Il ne chercha pas à comprendre quoi que se soit et se retransphorma en humain. J'étais seule avec moi même, renvoyée à la case départ, ma colère encore plus grande que... La dernière fois.. J'étais un parachutiste en chute libre, et pour la deuxième fois, je n'avais plus de parachute.
Revenir en haut Aller en bas
https://choice-fascination.forumsactifs.net
Contenu sponsorisé





{* Contexte Empty
MessageSujet: Re: {* Contexte   {* Contexte Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
{* Contexte
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» {* Contexte

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
{* Choice Fascination :: {* Introduction :: Corbeille-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser